Parler avec vous…

L’idée d’écrire cet article m’est venue en lisant un billet de Bonnie sur son blog Vivre Notre Vie (edit : blog inactif aujourd’hui). Merci d’ailleurs pour l’inspiration !

Elle s’interroge sur la démarche de création de blog, sur ce besoin de se confier à travers lui et se demande si « la blogo est une échappatoire au psy ? »

Je n’ai pas de réponse toute faite mais cela m’a donné envie de vous expliquer mon cheminement. Car il m’arrive à moi aussi de me poser pas mal de questions sur ce lieu de confidences qu’est parfois le blog. Pourquoi se confier à travers lui à des « inconnus » ?

je pense que la raison est simple : il est plus facile de parler de soi à des gens qui ne sont pas impliqués émotionnellement, qui ne vous jugeront donc pas enfin la plupart du temps et qui ne seront pas inquiets/bouleversés/méprisants… par rapport à votre histoire, c’est plus simple.  Il n’y a pas dans le rapport entre blogueurs tout un passif personnel qui peut changer les choses.

Pour Bonnie, ce qui l’interpelle le plus c’est que ce besoin de raconter pour évacuer peut aussi se faire sur un journal intime alors pourquoi en passer par un mode de communication « publique » (j’espère bien résumer notre discussion) ? Encore une fois, en ce qui me concerne, je publie car c’est le seul moyen de provoquer de l’échange. Je ne veux pas seulement « vider mon sac » 😉  Je veux des interlocuteurs qui pourront ou pas me donner leur avis, partager leur vécu, dédramatiser, rire de tout et de rien… Après je pense que certains peuvent se contenter d’un journal intime qui ne sera lu par personne mais c’est une autre démarche que je n’ai jamais eu. J’ai trouvé mon bonheur dans la création d’un blog. Et puis ça me permet aussi de ne pas « saouler » mes plus proches avec des petites histoires parfois sans importance pour eux mais qui ont besoin d’être raconté pour être évacuées. Enfin je n’ai pas peur de décevoir car mes amis blogueurs/euses n’attendent rien de moi en particulier et ça c’est important. L’échange n’en est que plus serein.

Pour résumer et répondre à la question posée par Bonnie, c’est peut être une forme de thérapie que de tenir un blog et même si je pense qu’il ne peut permettre de résoudre tout, il aide à se sentir mieux et à peut être vivre ses petits tracas de maman de façon plus paisible.

Et vous, vous en pensez quoi ? Blog thérapie, blog défouloir, blog passe-temps … comment définirez-vous votre démarche de blogueur/euse ?  

Publicités

7 réflexions sur “Parler avec vous…

  1. Waouh !!!! J’aime cette idée d’échange ! Merci beaucoup pour cet article qui vient parfaitement compléter le mien , et résume en tout point notre discussion et notre point de vue 🙂 Merci , parce que au-delà de se confier , un blog sert aussi à échanger … !

    • Mais de rien, encore merci à toi, je manquais d’inspiration en ce moment, plein de choses à dire mais pas toujours les mots. Dc voilà, tu m’as donné un bon sujet ! Et échangeons encore et toujours ! 😉

  2. Pour moi c’est une façon d’être libre…
    Comme je l’ai expliqué dans la présentation de mon blog j’ai l’impression d’être espionnée sur le net! Ne pas pouvoir partager avec qui j’ai envie et seulement ces personnes, ne pas pouvoir pousser des coups de gueule sans que mes proches me ramène leurs science ou se vexent parfois, d’où mon anonymat (qui n’en est presque plus un pour certaines ^^ mais je leur fait confiance)
    C’est aussi un moyen de garder une trace de mes sentiments, mêmes les mauvais, pour me relire et voir comme je continue de grandir dans ma t^te avec les années qui file… Et puis il y’a l’échange bien sûre, parler dans le vide juste pour me décharger ça ne m’intéresse pas non plus!
    Enfin voila voila ^^

  3. Je prends enfin le temps de répondre…
    Pour ma par, je blogue pour plusieurs raisons!
    D’abord, pour évacuer le stress de la vie de tous les jours qui est plus ou moins facile à vivre (plutôt moins que plus ces derniers temps d’ailleurs). J’aime écrire, et écrire tout ça me permet de ne plus y penser…ou du moins de l’évacuer…
    Ensuite, je blogue pour échanger mes expériences, mes avis, mes émotions… Pour avoir une « aide » ou un soutien d’autres mamans (ou papas), de femmes qui ont vécu la même choses…
    Finalement, je blogue pour combler mon manque flagrant de vie sociale. Je me créé (difficilement) un petit monde virtuel, où j’apprends à aimer les gens 🙂

    Et finalement, le blog a été quelques choses de très bien pour moi… Parce qu’il m’a permis d’affirmer des choses qui me tenaient à coeur, il m’a permis de rencontrer des gens formidable (et d’en retrouver certains, perdus de vue depuis bien trop longtemps). Bizarrement, grâce à mon petit monde virtuel, j’ai repris pied dans le monde réel…

    Désolée pour le pavé!

    Des bisous!

    • Pas de soucis pour le pavé, c’est très intéressant, comme d’hab !
      Je me reconnais aussi dans cette difficulté à se créer une vie sociale, ou du moins à en avoir une 😉 Et j’aime ce petit monde virtuel quitte à ne pas être toujours bien comprise.

      Des bisous et surtout n’oublie pas que je suis là si le moral n’est pas au top 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s