Maman et future maman, travailleuse à plein temps, cherche repos désespérément…

 

Je suis enfin en vacances, ces vacances tant attendues, tant espérées, les voilà, toutes belles, toutes fraîches, rien que pour moi ! Et mes deux petits bouts aussi, par la même occasion.

 

J’avais oublié combien les premières semaines de grossesse sont épuisantes. J’avais oublié cette sensation de fatigue intense qui vous gagne le soir et cette envie de s’allonger et ne plus rien faire. Oui mais voilà, pour cette deuxième grossesse, je ne suis plus tout à fait la seule dont il faut prendre soin, il y a pitchoune. Et même si c’est un petit très conciliant, il a besoin de sa maman, de ses bras, de ses caresses. Alors plus question de s’affaler le soir en rentrant du boulot, je suis maman maintenant on a besoin de moi et moi aussi j’ai besoin de ses bras, de ses caresses, de ses morsures sur mes joues.

J’essaie de moins le porter pour anticiper peut être de futures problèmes de col comme pour la première mais personne ne peut me demander de ne plus du tout le prendre sauf si je n’ai vraiment plus le choix. Alors oui, c’est une fatigue supplémentaire mais en même temps c’est mon oxygène et comme pour cette deuxième grossesse Papa est en formation et bien il faut donner de sa personne tout en se préservant, pas facile.

Cela dit, si je n’avais que Pitchoune à gérer, et bien il n’y aurait pas vraiment de problèmes car ce qui me fatigue le plus c’est le travail :

physiquement, c’est épuisant une journée en maternelle avec des petits monstres de 5 ans qui ne ne vous laissent aucune minute de répit, qui évoluent à des hauteurs si « ridicules » que votre pauvre dos ne vous remercie pas et qui accessoirement, ont ce besoin primaire de vous papouiller, bousculer pour vous parler 😉

nerveusement, on peut dire qu’ils savent y faire cette année. mes élèves sont sympathiques mais ils ne tiennent pas en place, ont énormément de mal à se concentrer, n’arrivent pas à travailler dans la sérénité. Ils se chipotent sans arrêt, rapportent les moindres faits et gestes de leurs camarades… et je ne vous parlerai même pas de THE terreur qui me met dans un état de tension permanente, soumise à la peur qu’il fasse mal ou se fasse mal à chaque minute de la journée et qui vous teste depuis le début de l’année comme il teste tous les adultes qu’ils rencontrent, une sorte de conflit constant où les cessez-le-feu sont totalement absents. Je ne vous parlerai pas non plus de ma chère directrice qui ne supporte pas que je puisse être absente, qui me fait sentir à chaque fois qu’elle le peut combien mes élèves sont pénibles, combien il peut être difficile de travailler dans ses conditions avec une « tire aux flancs » comme moi…

 

Bref, je suis HS, OUT, épuisée, fatiguée, lessivée mais le moral n’en pâtit pas (trop) donc tout baigne maintenant que les vacances sont là !

 

Publicités

8 réflexions sur “Maman et future maman, travailleuse à plein temps, cherche repos désespérément…

  1. Bon courage! je te comprends! l’année dernière j’étais en TPS/PS et j’ai été arrêtée à 3 mois et demi de grossesse, trop fatiguant!! Repose toi bien pendant les vacances et dis toi, que le plus dur est passé, le printemps revient et la fin de l’année approche!!! pleins de bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s