Ma deuxième grossesse, si différente ?

J’arrive bientôt à mes 6 mois de grossesse révolus et je me rends compte que cette deuxième expérience est bien différente de la première.

Enfin physiquement, pas forcément : je n’ai pas eu de nausées, peu de douleurs (si l’on excepte quelques petites contractions il y quelques semaines, disparues depuis) et je connais les mêmes soucis de col qui m’obligent à rester à la maison (cela dit je m’en accommode bien).

Non, je dirais surtout que la différence se situe dans mon vécu personnel de cette grossesse. Je me souviens avoir lu davantage de choses pour la 1ère, j’avais souvent le nez plongé dans le livre de Mme Pernoud à chercher des infos sur le fameux Jour J, le régime alimentaire à suivre (sans être non plus obsédée)… Je scrutais sur le net l’évolution de mon petit pitchoune quasiment au jour le jour. Je consultais de nombreux forums pour y trouver l’info qui me semblait essentielle sur le moment…  Bref, il y a avait une sorte d’euphorie que je ne retrouve pas actuellement.

Je lis moins, beaucoup moins. Je ne vais plus sur les forums ayant pu me rendre compte de l’effet pervers de ce genre de lieux de discussions qui parfois peuvent s’avérer plus anxiogènes que rassurants. Je consulte toujours l’évolution de ma pépette mais avec beaucoup moins d’assiduité.

J’ai aussi cette impression un peu culpabilisante parfois de moins m’impliquer. Je ne parle pas de l’implication émotionnelle mais plus du temps que je consacre à cette 2ème grossesse. Car oui, aujourd’hui j’ai un petit bout qui est bel et bien là et qui a besoin des soins de sa maman, de son amour, de son attention. Et puis cette fois-ci mon homme est en formation et donc beaucoup moins présent pour répondre à mes moindres désirs.

Est-ce que pour autant j’accorde moins d’importance à ce que je vis en ce moment ? Je ne le crois pas. Je me suis faite à l’idée que je ne vivrai pas une grossesse identique à la première. J’ai connu avec mon petit mec une petite parenthèse enchantée synonyme d’épanouissement quasi permanent. Avec pépette, je n’ai pas retrouvé cet état d’esprit pour l’instant : soucis au boulot, problèmes d’argent, fatigue plus importante… rien ne m’aide à me poser et relâcher un peu la pression. Mais aujourd’hui me voilà à la maison, les soucis financiers se règlent doucement, je me repose plus, pitchoune continuant d’aller chez sa nounou de temps en temps.  Tout est là pour un peu plus d’apaisement !

Une chose est certaine, toute différente qu’elle puisse être, cette grossesse est aussi un bonheur, différent, moins permanent mais un bonheur bien présent ! J’aime tout autant ma petite puce qui bouge dans mon ventre, je l’attends avec autant d’impatience, d’enthousiasme. Et même les craintes qui parfois peuvent m’assaillir (voir ici)  disparaissent vite et laissent place à un leitmotiv « Nous ferons comme nous avons fait avec son frère, vivre au jour le jour, s’adapter, relativiser et continuer ! »

Publicités

10 réflexions sur “Ma deuxième grossesse, si différente ?

  1. Pour moi aussi cette 2ème grossesse est bien différente, mais j’ai la même envie et impatience d’avoir mon bébé dans les bras que pour la 1ère 🙂 9 mois, c’est décidément trop long…^^
    Et pareil, je lis beaucoup moins de choses en revanche, je suis plus inquiète (je suis bizarre en fait !)
    Bisous et profites en bien

  2. Moi j’en ai vecu qu’une (pôur l’instant) mais j’imagine bien qu’on doit etre un peu moins angoisée pour la deuxieme !!

    • Je te souhaite d’en connaître une deuxième très vite 😉
      Sinon je n’ai jamais vraiment été angoissé pdt mes grossesses, juste plus en stress pour la 2ème mais essentiellement à cause d’éléments extérieurs bien parasites, mais ça va mieux !!!! Ouf 🙂

  3. Bonjour,
    moi je trouve que c’est tout à fait normal que ça soit différent, comme toute chose d’ailleurs ! qu’est-ce que ça serait ennuyeux de vivre les mêmes choses deux fois à l’identique ! tu trouves pas ? Selon la période de notre vie, on réagit différemment, un peu comme quand on regarde un film et que ça nous touche ou pas selon notre état du moment… En fait la phrase de la fin qui dit de vivre au jour le jour est la seule chose à faire, et comme ça on a aussi de belles surprises ! 😉

  4. Faire un deuxième est encore en chantier dans nos têtes, et surtout dans la mienne, pour les raisons que tu évoques dans ton billet. Finalement j’ai l’impression que tu ne souffres pas ton implication plus petite dans ta 2nde grossesse du fait de ton 1er enfant et de l’expérience de la grossesse. Du coup c’est plutôt rassurant, donc merci d’avoir partagé cela ;-).

  5. C’est vrai que chaque femme est différente et que chaque grossesse est différente. Je suis photographe et quand je photographie des femmes enceintes j’essaye de faire quelque chose de différent à chaque fois. J’en parle un peu sur mon site pour celles que ça intéresse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s