Top 10 des trucs faciles à faire en temps normal mais qui deviennent insurmontables quand t’es en cloque…

C’est en prenant mon bain ce matin que j’ai commencé à faire la liste de toutes ces choses qui ne me posaient pas de problèmes avant que la baleine s’empare de mon corps mais qui aujourd’hui deviennent de véritables épreuves sportives, sans aucune médaille olympique à la clé…

On ne dirait pas comme ça mais être enceinte c’est du sport, un marathon au quotidien, une épreuve de saut en hauteur quand tu dois franchir la montagne de jouets de ton fils, du lancer de poids quand tu fais virevolter Sophie la girafe pour la ranger dans le parc,  une course de 100 m quand ton pitchoune se barre en direction de la salle de bain pour jeter dans la baignoire tes bijoux et autres choses précieuses… Enfin tu as compris l’idée je pense.

Bref, toujours dans mon bain je dresse la liste de tout ce qui me fait sentir faible, lourde, empotée, bref, en cloque !

1. Se bichonner les petons.

Eh oui, tu veux te couper les ongles, te mettre du vernis, de la crème hydratante… Et bien rêve ou plutôt souffre ! Prépare une bouteille d’eau pour te rafraîchir, un brumisateur et quelques vitamines car cette épreuve devient vite insurmontable les derniers mois. Ou alors comme moi, remercie ton homme de te chouchouter et de t’assister dans cette tâche, car même en ayant une forme olympique, tu ne peux lutter contre ce bidon énorme qui t’empêche de voir tes magnifiques pieds…

2. Entrer dans son  bain.

Quoi de plus agréable que de prendre un bon bain quand tu es enceinte ? Et bien, c’est sans compter sur l’épreuve préalable du « saut de bord de baignoire »… Je ne sais pas vous mais à 1 mois de la date fatidique, j’ai du mal à lever la patte. Rien que l’idée de danser le french cancan me donne la nausée… C’est donc avec souplesse et volupté qu’il me faut prendre mon souffle, évaluer la hauteur du sol au rebord supérieur de la baignoire puis ensuite franchir le cap avec plus ou moins d’aisance. Une fois cela fait, il ne me reste plus qu’à poser ma svelte personne dans le bain pour en arriver ensuite au n° 3 de mon top…

3. Sortir du bain.

Car oui, après une bonne demi-heure de relaxation, il te faut à nouveau affronter une nouvelle épreuve, celle de « l’expulsion du bain ». Et là pas le choix il te faut un acolyte, prêt à te servir de tremplin pour hisser ton corps hors de cet objet de plaisir qu’est la baignoire, un plaisir qui se paie très cher je trouve…

4. Se débroussailler les gambettes.

Perso, je suis un peu maso donc je profite de mon moment de relaxation dans le bain pour m’en charger, histoire que le plaisir ne soit pas total hein… Pas besoin de te faire un dessin si tu as déjà vécu ça. C’est dans ces moments là que je me dis que finalement, aller chez l’esthéticienne ce n’est pas seulement jeter de l’argent par les fenêtres.Allez hop, une épreuve de plus à notre actif !

5. Faire ses lacets. 

Pour cela je te renvoie au n°1, tu y retrouveras les mêmes contraintes de fatigue intense et de bidon omniprésent. Enfin avec un peu de chance tu finiras ta grossesse en été et tu remercieras Dieu (oui carrément) d’avoir inventer les tongs !

6. Trouver une position confortable pour dormir.

Bon, imaginons qu’avec un peu de chance tu fasses partie de celles qui peuvent dormir n’importe où (en boîte de nuit, sur un banc…), n’importe comment (sur le ventre, le dos, en chien de fusil..) et bien dis toi que ce temps là est révolu, au moins jusqu’à l’accouchement… Comme tout le monde, tu tournes, essaies de placer au mieux ton coussin d’allaitement  (chanceuse va!)  mais rien n’y fait. Tu es condamnée à être perpétuellement dans la mauvaise posture, il faut t’y faire, c’est comme ça…

7. Aller au toilette.

Bon, ce n’est peut être qu’une épreuve pour moi mais pas de bol mes WC ont été conçus pour y stocker un seul  Hobbit, autant te dire qu’il faut un certain entraînement pour s’asseoir et se relever sans encombre, sans parler du rouleau de papier délicatement placer dans ton dos par ton cher et tendre.  Euh sinon, j’évoque ou pas la constipation ? Ok, passons…

8. S’ installer au volant de sa voiture.

Ah, les joies de l’automobile ou comment se sentir obèse à chaque fois que tu montes au volant. Chaque jour tu recules un peu plus ton siège pour éviter que ton ventre délicat ne touche le volant et t’empêche alors te prendre le moindre virage. A force de reculer tu te demandes si tes belles gambettes atteindront toujours les pédales le dernier mois…

9. Se lever du canapé.

Finis le temps glorieux où en 1/4 de seconde tu sautais hors du canapé pour aller chercher à boire, survolant le monde telle une gazelle dans la savane. Aujourd’hui c’est plutôt l’hippopotame qui s’est emparé de toi et tu es bien heureuse parfois d’avoir ton fier Lion à tes côtés pour t’amener ton rafraîchissement salvateur.

10. Se lever de son lit.

Pire encore que se lever du canapé, l’épreuve du « sortage de lit » est sans doute la plus douloureuse car tu la combines avec le n°6 de mon top. Autant te dire que tu regrettes à ce moment là le peu d’abdos que tu avais avant… Hop sur le côté, hop grande respiration, hop soulèvement des bras, hop souffrance, hop bras au boulot, hop…

Voilà, ce top est sans doute incomplet mais point trop n’en faut, on pourrait croire ensuite qu’être enceinte c’est galère 😉 Alors que ce n’est QUE du bonheur !!!!!

@ kopines.com @

Publicités

3 réflexions sur “Top 10 des trucs faciles à faire en temps normal mais qui deviennent insurmontables quand t’es en cloque…

  1. Oh merci pour cette tranche de rire de bon matin avec mon café 😀 !!!
    Pleine de souvenirs et de compassion, je pense fort à toi lol 😉 le « roulé-boulé » pour sortir du lit, perso je ne peux PAS dormir sur le dos c’était épique, et petit top (très personnel) en plus, sachant qu’on a de gros problèmes de circulation et de flébite dans la famille, l’obligation de porter des bas de contention !!! Des bas de CONTENTION en plein été et à enfiler toute seule, le truc IMPOSSIBLE !!!!!

    Ah les joies de la grossesse, c’est indescriptible 🙂 ❤

      • Oh oui j’avais (presque) oublié ces chères remontées 🙂 !!!
        Alors tout ce qui est gazeux, plus ou moins acide, ma cuisine réunionnaise, bref, adieu tout ça, bonjour le gaviscon lol !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s