Ma yaourtière et moi : nos premiers pas…

Cela fait déjà quelques temps, je dirais même quelques années, que je pense sérieusement à m’acheter une yaourtière. Grande consommatrice de produits laitiers, cela me semblait être un bon compromis entre « faire des économies » et « savoir ce que je mange ». Mais je n’ai jamais eu l’occasion de m’en acheter une, manque d’argent, d’autres priorités, manque de temps et peur de ne pas suffisamment l’exploiter…

Enfin, tout ça, c’était avant que le Père Noël nous fasse grâce d’un joli billet pour les fêtes qui nous a permis de nous lancer dans l’aventure du yaourt « home made ».

Voici la bête :

Yaourtière Lagrange - 7 pots

Yaourtière Lagrange – 7 pots – 50€ env. dans notre supermarché

Nous avons complété notre achat par 7 pots supplémentaires pour pouvoir enchaîner les tournées plus facilement.

Fonctionnement :

Franchement c’est enfantin. Il suffit de réaliser la recette donnée dans le manuel (voir ci après), de choisir le temps nécessaire à la préparation selon le lait utilisé (précisé aussi dans le manuel), de laisser faire et d’attendre la sonnerie de fin. Une fois terminés, les yaourts doivent attendre au moins deux heures au réfrigérateur pour être dégustés.

Recette de base :

Cette recette est celle donnée dans le manuel mais j’imagine que c’est à peu près la même que pour toutes les yaourtières.

« Mélanger un litre de lait avec un ferment (yaourt nature du commerce, ferment sec lyophilisé, yaourt d’une fabrication précédente). Utiliser des ingrédients à température ambiante. Pour un résultat optimal, battre le yaourt seul si vous avez choisi le yaourt comme ferment. Ajouter un un peu de lait et battre de nouveau jusqu’à obtention d’un mélange homogène et lisse. Ajouter ensuite le reste du lait tout en continuant à battre.

Répartir le mélange dans les pots en verres » et mettre le tout en route.

(Pour la suite c’est à voir selon la yaourtière que vous possédez et son fonctionnement).

Les ferments et le choix du lait :

  • les ferments : Qu’il s’agisse d’un yaourt ou d’un ferment sec je n’ai pas vu de différence  A noter tout de même qu’avec le ferment sec, je ne fais que 6 yaourts avec la préparation obtenue. Je vais donc privilégier le yaourt issu de ma yaourtière qui ajoute forcément son contenant au tout et me permet de faire mes 7 yaourts.
  • le choix du lait : sans hésitation je ne vais plus qu’utiliser le lait entier (8 à 10h de prépa, conseillé, je suis allée jusqu’à 11h) qui rend les yaourts à la fois fermes et fondants. Mais ce n’est pas si mal avec du lait demi-écrémé(10 à 12h de prépa). Par contre je n’essayerais pas avec le lait écrémé. Le temps de préparation est plus long et je ne vois pas comment les yaourts pourraient avoir la même consistance.

J’ai vu sur certains blogs de recettes que le lait en poudre pouvait être utilisé pour plus de fermeté. Je n’ai pas tenté mais c’est peut être une piste à retenir, à voir !

Mes premières recettes (trouvées sur le manuel d’instructions ou le livre de recettes offert avec la yaourtière):

  • Pour les yaourts natures, reprendre la recette de base.
  • Yaourts à la vanille : reprendre la recette de base et ajouter  à la préparation (avant de mettre en machine)  4 sachets de sucre vanillé. Avant de mettre le mélange en pots, assurez-vous que le sucre ait bien fondu. Suivez ensuite le manuel d’instruction de votre machine.  Personnellement je tenterais bien ma prochaine tournée avec une gousse de vanille, pour avoir un goût en bouche plus riche.
  • Yaourts Mûre/Cerise : reprendre la recette de base et ajouter à la préparation (avant de mettre en machine) 7 cuillères à soupe de sirop Mûre/Cerise et 2 cuillères à soupe de sucre. Suivez ensuite le manuel d’instruction de votre yaourtière. J’ai choisi ce sirop mais bien évidemment, tout autre sirop à votre goût s’y prête également.  Cela dit après essai de cette recette, le sucre en plus n’est pas indispensable.
Yaourts Mûre/Vanille in progress !

Yaourts Mûre/Cerise in progress !

Bilan :

Un bilan plus que satisfaisant, les yaourts étant bien meilleurs que ceux du commerce. Mon pitchoune devrait lui aussi vite y prendre goût, enfin je l’espère !

Publicités

4 réflexions sur “Ma yaourtière et moi : nos premiers pas…

  1. Super achat..moi aussi, j’ai une yaourthière offerte par ma petite maman il y déjà quelques mois….Une multidlice, qui permet de faire également des desserts lactés…Bibou 3 mange volontier mes yaourths et desserts maison..pour les 2 ainés…cela dépend de l’humeur du jour…On est ados ou on ne l’est pas…!! Comme toi, je trouve que les yaourths maison sont super bons…!!
    Bonne soirée..e bon appétit..!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s