Pavé dans la mare #4 : De l’égoïsme…

Il y a comme ça des anecdotes de la vie qui nous mènent à une réflexion plus large sur nous, les hommes, la société en général.

***

Cette semaine a été très particulière pour mon école (celle où je suis quand je ne remplace pas ailleurs). En effet, nous sommes menacés par la fermeture d’une de nos classes car l’effectif moyen est « trop faible ». Ainsi, si la fermeture a bien lieu,  nous aurons une moyenne de 26 élèves par classe, une broutille n’est-ce pas. Suite à cette annonce, un collectif de parents d’élèves s’est engagé dans des actions pour s’opposer à cette décision : banderoles, tracts, pétitions, manifestation devant l’inspection, occupation des classes… Des actions somme toute classiques lors de ce genre d’évènements  Et depuis que j’enseigne, il y a toujours un élan de solidarité face à l’adversité de la part de toutes les personnes concernées. Je parle ici des parents, nounous, voisins, citoyens… qui, très touchés ou révoltés, n’hésitent pas à glisser un petit message de soutien, toujours le bienvenu !

De notre côté, nous, enseignants, avons un droit de réserve et ne devons donc pas justement en passer par ces actions mais plutôt par la grève, droit commun à tous les travailleurs, dont nous ferons tous usage le 31 janvier.

Si je vous expose ces faits, c’est parce qu’au détour d’un couloir, un papa s’est plaint auprès d’autres parents en disant que nous prenions les enfants en otages avec l’occupation des classes (nous : les parents d’élèves + les enseignants), que s’il venait à perdre son travail, nous (= enseignants) ne viendrions pas faire un sitting devant le bureau de son boss, et que par là même il désapprouvait notre action… Et j’ai trouvé sa réaction d’un égoïsme !

Pour être claire, l’occupation des classes (mode d’action encore une fois très classique) a été décidée, organisée, réalisée par les parents, sans que nous ayons notre mot à dire. Il n’y a pas eu de prise d’otages (quelle expression désagréable utilisée à tort et à travers), les enfants étant dans les classes comme tous les jours, sortant à midi pour retrouver leur parent comme tous les jours, ne subissant aucune rétention, ni menace comme tous les jours.

D’autre part, il compare son « hypothétique » licenciement à notre fermeture de classe. Il met en parallèle deux choses qui n’ont absolument rien à voir. Personne ne sera licencié dans notre école. L’enseignant qui partira ira dans une autre école et continuera d’enseigner ailleurs. Point barre. Si nous étions égoïstes, nous laisserions les choses se faire, nous ne perdrions pas une journée de salaire en faisant grève puisque aucun de nos emplois n’est menacé.

Nous sommes simplement inquiets des conditions de travail futures avec des classes trop chargées, nous pensons à nos élèves, leurs enfants. Nous voulons qu’ils puissent pouvoir tous profiter d’une éducation de qualité, dans un cadre agréable et propice.

Mais LUI est égoïste. On parle de l’avenir de nos/ses bambins et lui pense à ce que « éventuellement » nous ne ferions pas pour LUI. Il n’imagine pas un seul instant que nous puissions faire cela pour d’autres que nous uniquement. Pourquoi ? Peut être parce que lui ne fait rien pour ces autres et que par la même cela ne lui semble pas couler de source…

Et puis j’ai pensé encore et encore à tout ça, j’ai trouvé des excuses à cet homme. Peut être vit-il des choses difficiles, peut être a-t’il l’impression de ne pas être assez reconnu, soutenu, aidé ?

Peut être…

Pour autant cela n’excuse pas l’égoïsme, cela ne le justifie pas. Oui on peut galérer, avoir l’impression ‘être dénigré, oublié, délaissé… ET PENSER AUSSI AUX AUTRES juste par  un petit mot, une petite attention, rien de plus. Il ne s’agit de se sacrifier pour la cause mais juste de faire preuve d’un peu de compassion et d’altruisme. Vouloir se battre pour les autres ne demande pas forcément l’oubli de soi, surtout quand ces autres sont nos enfants !

L’égoïsme serait-il en train de devenir la valeur ultime de nos sociétés ? J’ai foi (encore) en la nature humaine alors je veux croire que non.

***

C’était mon pavé dans la mare chez Mère Cane ! Bonne journée à vous !

les pavés dans la mare

Publicités

2 réflexions sur “Pavé dans la mare #4 : De l’égoïsme…

  1. Mon avis risque de faire grincer les dents..mais, je trouve en règle générale que beaucoup de parents se montrent égoistes au sein des écoles..J’ai été beaucoup impliqué dans les écoles qu’ont fréquentés mes ainés..et je le suis encore dans l’école du second qui est en CM2,( je le serai pour mon dernier de 2 ans qui rentre à l’école à la rentrée prochaine..) école qu’il fréquente depuis le CM1 car nous avons changé de ville..et ce sont toujours les mêmes parents qui critiquent,qui restent des heures à critiquer la méthode de la maîtresse ou du mâitre…ils ne sont jamais contents..Et ce ceux également qui s’engagent le moins..ce sont également toujours les mêmes parents dans l’autre sens qui répondent présents quand il y a besoin de récolter des l’argent pour les classes découvertes, qui accompagnent à la session de piscine (j’ai changé mon jour de travail avec ma collaboratrice sinon, il n’y avait plus piscine…et quelle surprise de voir ces parents qui n’ont pas le temps en haut de la piscine pour s’extasier devant leur bambin…)..ce sont toujours les mêmes parents qui montent au créneau contre les fermetures de classes….Mais n’est-ce pas tout simplement le reflet de notre société actuelle..Une société égoiste, égocentrique..ET je ne suis pas sûre que ce soit cette société que toi ou moi voulons pour élever nos enfants et les pousser vers le haut…mais le fait est là…!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s