Pavé dans la mare #6 : les enfants sont tellement durs entre eux et blablabla…

Ah qu’est-ce que j’ai pu l’entendre cette phrase !

« Les enfants sont tellement durs entre eux ! Ils ne se font pas de cadeaux… Ils peuvent être parfois si cruels !… » et j’en passe. Enfin vous avez saisi l’esprit.

Et c’est vrai que c’est parfois le cas. La vérité sort de la bouche des enfants, parait-il… Alors oui, ils sont cashs entre eux, avec nous, ils disent les choses directement, sans tourner autour du pot. Et parfois ça peut faire mal. Et sans faire de caricature ou d’angélisme, je trouve ça plutôt sain qu’ils s’expriment sans aucune arrière pensée, sans hypocrisie, sans calcul. Cela ne veut pas dire qu’ils puissent tout dire et que l’on applaudisse des deux mains, non. Par contre leur faire comprendre que la vérité peut parfois blesser, que certains mots doivent être utilisés avec parcimonie,oui, ça nous pouvons le faire. Leur apprendre le respect, la tolérance me semble tellement plus judicieux. En fait ce qui m’agace c’est que ces expressions tendraient à sous entendre qu’ils sont méchants, blessants, tout ça sciemment.

***

Je suis née avec un naevus pileux sur la jambe droite, c’est-à-dire un grain de beauté géant recouvert de poils sur toute ma cuisse. J’ai subi six opérations avant l’âge de 6 ans. Malgré tout il me reste une cicatrice, marque indélébile de ma « tâche ». Je vis très bien avec, elle fait partie de moi et je n’ai jamais voulu subir une énième opération réparatrice qui aurait pu en effacer les dernières traces. Pas envie de repasser sur le billard, pas de problème avec ça. Et pourquoi d’après vous ? Peut être parce que je n’ai jamais eu aucune remarque de mes camarades à la piscine, peut être aussi parce que je me souviens en Maternelle des copains qui venaient me tenir compagnie dans la cour de récré alors que je devais rester auprès des maîtresses, sécurité post opératoire. Je n’ai pas trouvé les autres enfants méchants avec moi. Bien au contraire ils étaient bienveillants, plein d’attention.

Je pourrais aussi vous parler de cette petite fille d’une classe où je remplace régulièrement, une petite fille dans un fauteuil, souffrant d’une déficience mentale importante. Jamais je n’ai entendu aucun des élèves se moquer d’elle ou la regarder de travers. Il y a eu une phase d’adaptation mais elle est aujourd’hui bien intégrée. C’est une élève comme les autres. Ils se battent même pour se ranger avec elle et pousser son fauteuil, tant et si bien que la maîtresse a du organiser un planning pour savoir qui ne l’avait pas encore poussé.

Tout ça pour dire à quel point c’est exaspérant d’entendre cet argument de la soi-disant « méchanceté » des enfants si souvent. Personnellement, c’est le monde des adultes que je trouve cruel. La discrimination, le racisme, le harcèlement, l’hypocrisie, le double-jeu…sont le plus souvent des maux d’adulte.

Je ne nie pas que certains enfants puissent en faire souffrir d’autres parce que je l’ai vécu moi même, parce que nous ne vivons pas au pays des Bisounours, parce que c’est pour certains une réalité mais je rejette en bloc cette idée que les enfants seraient eux aussi sans pitié comme pour dédramatiser l’inhumanité de l’Homme adulte.

***

C’était mon pavé dans la mare chez Mère Cane, un peu décousu comme souvent.

les pavés dans la mare

Publicités

8 réflexions sur “Pavé dans la mare #6 : les enfants sont tellement durs entre eux et blablabla…

  1. Et je rajouterai que bien souvent, ce sont les parents qui consciemment ou non, insufflent ces jugements ou ces idées négatives à travers leurs enfants. Il est normal de les éduquer, bien sûr, mais faire attention à certaines de nos paroles, sachant que pour eux nos mots apparaissent comme une vérité absolue et sont donc retranscrits sans aucun recul.

    Je pense surtout au vécu de mes deux grands, qui comme tu le sais n’ont aucune pilosité, donc pas de cheveux ou de sourcils. Et tu n’imagines pas le nombre de fois où ils ont joué avec d’autres enfants au parc ou à l’école, sans remarque, ou alors juste un innocent « pourquoi t’as pas de cheveux? » auquel ils répondent le plus simplement du monde « Ben c’est comme ça, c’est tout. »
    Et ces mêmes enfants reviennent souvent par la suite, avec des moqueries ou des jeux de mots assez moyens, et là oui c’est très mal vécu.

    Alors oui, les loulous sont directs et honnêtes, mais je pense que le côté « méchant » peut-être surtout accentué par nos propres réactions et mots, même sans que nous nous en rendions forcément compte.

    Et très bon billet ma belle, comme d’hab j’adhère complètement 😉 !

  2. Je pense aussi que les parents ont une carte à jouer… Si nous n’étions pas toujours à critiquer tel ou tel personnes parce qu’elle est grosse, pas tellement « belle » ou autre et qu’on passait plutôt notre temps à dire les choses de bonnes chez les gens, alors ils en retirerais cet enseignement….
    Je critique, souvent, mais j’essaie autant que possible de ne jamais le faire devant eux… j’essaie de leur montrer les jolies choses qui sont a côté de celle qui le sont moins.
    Les enfants n ont pas été tendre avec moi étant jeune mais je pense que si on ne les avaient pas « formaté » ça se serait surement passé différement….Et le monde des adultes, n’est pas plus joli, il est juste plus hypocrite … « Oh mais t’es toute jolie! Tu as un joli visage arrête !  » [Mais putain que t’a un gros cul par contre ! ] « Tu as raison de profiter de ton congé parental !  » [sale féniante ! ] « Oh oui c est bien, tu es direct toi, tu dis les choses !  » [Quel grande gueule celle la ! ]
    Voilà ce que je vois, ce que je ressent, les choses étant entre [ ] étant les pensées non dites des gens, les guillemets si… bref 😉

  3. Je n’ai jamais commenté l’un de tes billets ici je crois,il faut un debut à tout 🙂 .je reprends ta reflexion sur le fait que les enfants ne se moquent pas de ceux qui sont differents à l’école.Et j’ai pu constaté avc plaisir que c’est vrai quand ma fille est entrée en maternelle il y a 2ans1/2:l’une des éleves de cm1 etait de petite taille,et j’avoue que moi-même je n’ai jamais vu d’enfants « souffrant »de cette particularité.donc j’ai anticipé et me suis preparée à répondre aux questions de ma fille alors toute jeune à ce moment là…et j’attends encore.Cette élève etait petite.point.d’autres etaient blondes ou à lunettes…rien de surprenant.Cependant,lors des fêtes d’ecole,les regards et reflexions des familles eux m’ont un peu destabilisée,voire agacée(ma belle-mère,lors du loto^^ grrrrr).Mais cette enfant est entrée au college cette année,et je me dis que oui,à 11-12ans les enfants sont cruels,je me dis que les choses peuvent etre plus compliquées pr elle,ou finalement peut etre pas…
    Tout ça pr dire que la « mechanceté »de nos enfants ne doit pas forcément tjrs leur etre reprochée,regardons comment NOUS nous comportons,adultes,quel exemple nous leur donnons.evidement de vrais enfants méchants existent,mais j’aime à croire que mes enfants ne feront pas partie de ceux-là.

  4. Dans mon école, j’ai déjà entendu des enfants être méchants entre eux… alors oui, je pense qu’une grande part vient de l’éducation, de ce qu’ils ont entendu à la maison… et c’est bien malheureux!
    Mais il y a aussi le phénomène de groupe déjà tout petit. Dans une classe de l’école, il y a un enfant qui s’énerve très vite, crie, se met à pleurer, maintenant il y a un groupe d’enfant qui régulièrement s’amuse à l’embêter.
    A l’inverse, j’ai eu un petit garçon en fauteuil et il a vite été intégré, on l’aidait, etc.
    Donc oui, les enfants peuvent être dur entre eux, mais ce n’est pas une généralité et heureusement!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s