Pavé dans la Mare #11 : Cher parent d’élève(s)…

Toi qui hier m’as donné envie d’écrire ce pavé. Toi qui en une seule après-midi m’as beaucoup fait réfléchir sur toi, parent, adulte, concitoyen. Toi qui fais partie d’une minorité mais qui prends tant de place…

Toi qui, parce que tu paies des impôts, estimes que je suis à ton service, simple fonctionnaire à la belle vie, que je suis ton larbin et que pour ces raisons je ne mérite que peu de considération,

Toi qui arrives régulièrement en retard sans un mot d’excuse mais qui ne supportes pas que j’ouvre la porte de la classe avec deux petites minutes de retard,

Toi qui m’accompagnes en sortie scolaire pour papoter avec tes potes qui accompagnent eux aussi et qui me laisses  gérer seule une classe de petits monstres déchaînés, tout en surveillant le moindre faux pas de ma part pour mieux me l’envoyer en pleine figure par la suite,

Toi qui n’arrives pas à gérer ton enfant une fois sorti de la classe, qui te plains de ses frasques, qui n’y arrives plus mais qui ne comprends/n’acceptes pas que moi avec 25 élèves je ne maîtrise pas tout de A jusqu’à  Z, chaque jour de l’année, comme par magie,

Toi qui réclames un cadeau de la fête des pères/mères, une sortie pique-nique… mais qui ne remercies jamais parce que c’est « normal » de la faire, alors que non, ce n’est pas normal, ce n’est pas dans les Programmes,

Toi qui penses que l’Ecole est une garderie, que notre boulot est simple, que nous ne faisons rien alors que Toi, tu bosses, tu en baves,

Toi qui papotes sur le trottoir devant l’Ecole critiquant devant tes enfants la maîtresse qui n’assure pas…

Sache que

Je ne suis pas à ton service mais au service du développement de ton enfant et de ses apprentissages,

Je bosse tout comme toi même si je ne suis pas la plus à plaindre,

Je n’irais jamais en sortie avec mes enfants car ce jour là je bosserai forcément,

Je n’assisterai jamais à aucune rentrée de mes enfants et que c’est loin d’être facile et tout ça parce que je bosse moi aussi encore une fois,

Je suis ton égale même si ça te fait mal, même si tu préfères m’ignorer, me regarder de haut… et que tu me dois donc le respect,

Je ne donnerai jamais l’exemple que Toi tu donnes à tes enfants, l’exemple d’un adulte irrespectueux, méprisant, sans savoir-vivre, sans aucune reconnaissance…

Sache enfin que

bien heureusement, tous ne sont pas comme toi. Il y a des parents qui s’impliquent, reconnaissent que nous bossons dur, nous respectent comme leurs égaux, et ils sont nombreux.

Ces parents je les remercie car sans eux, il y a bien longtemps que le fossé entre enseignants et parents se serait transformé en un gouffre sans fin.

***

C’était mon pavé dans la mare chez Mère Cane.

les pavés dans la mare

Publicités

12 réflexions sur “Pavé dans la Mare #11 : Cher parent d’élève(s)…

  1. Tellement vrai !!! Je ne suis pas enseignante (bon ça tu le sais ^^) mais même en tant que maman je vois ou j’entends ce genre de choses de plus en plus régulièrement, c’est affligeant… même les poux sont de la faute de la maîtresse, des critiques fusent mais j’imagine bien certains parents à sa place, ou plutôt NON, je ne les imagine pas du tout !!!

    • Ah les poux, c’est le pompon! On ne me l’a pas encore faite celle-là… En même temps c’est bien connu, nous adorons les poux, les voir gambader de mèche en mèche pour enfin venir se poser sur nos têtes 😉

  2. Très joli pavé ! C’est tellement vrai collègue ce que tu dis là…. et dans mon école c’est pire parce que la directrice aide les parents à nous voir de la sorte…. Ce genre de parent m’agace profondément; à tel point que je lui dirai bien ses 4 vérités mais cela ne servirait à RIEN.

    Heureusement que nous avons tout de même des parents qui nous soutiennent, qui prennent sincèrement de nos nouvelles, qui sont inquiets quand nous sommes en arrêt et qui ne viennent pas qu’en sortie pour nous critiquer mais nous aider !
    Bonne continuation, et continue à faire ce métier que tu aimes avec passion !

    • Merci collègue !

      Et tu as raison, leur dire leur 4 vérités ne servirait à rien car pour eux nous aurons toujours tort, nous les pleurnichards.
      Mais on s’y fait hein, faut juste pousser sa petite gueulante sur son blog et ça repart ! 😉

  3. Oula moi j’évite les attroupements de mamans comme la peste ! Je me sens pas du tout à ma place.
    Par contre en tant que maman, c’est vrai je ne fais pas les sorties scolaires (je travaille) et j’ai pas beaucoup aidé pour la kermesse (*prends son fouet et se flagelle*). Par contre je suis extrêmement reconnaissante envers la maîtresse de ma fille, et même envers l’atsem, qui l’ont vraiment fait progresser dans de nombreux domaines.
    Je le suis d’autant plus que je serais bien incapable de gérer 27 enfants avec autant de patience et d’attention, j’ai déjà du mal avec une 😉

    • Je n’en voudrais jamais aux parents qui ne peuvent pas accompagner et surtout ne te flagelle pas 😉 J’en veux à ceux qui ne peuvent pas et qui insistent bien sur le fait que EUX c’est parce qu’ils bossent ÉNORMÉMENT, sous-entendu « PAS VOUS »… Si, si, il y en a ! Pour la peine, laissons-les se flageller 😉
      Merci en tout cas pour ton comm’

  4. Je ne suis pas enseignante non plus..mais dans une catégorie socio-prof..qui s’en prend également plein la figure puisque je travaille avec mon mari qu est à son compte….ces maudits parents que tu nous décris fortement bien (..j’adore…J’approuve..) nous perturbent aussi..toujours les mêmes à se plaindre que celle-ci donne trop de devoirs ( ils n’ont pas que ça à faire..) que celui-ci n’en donne pas assez parcontre….Toujours les mêmes qui mettent 10 plombes a expliquer que leur pogéniture à fait un rhhhhhooo cauchemar et va etre perturbé aujourd’hui et j’en passe..Moi.Je suis fière de notre  » école  » à la Française..et je te dis un grand merci…!!

  5. je suis depuis peu à la sortie de l’école. Je n’ai jamais entendu quelqu’un critiqué une maîtresse. Par contre, j’entends (trop) souvent des assistantes maternelles se plaindre des parents. Je suis dans mon coin et pourtant j’entends. Je préfère rester dans mon coin, plutôt que de participer à cela.
    bref, bon courage !

    • Je crois que cela doit déprendre aussi du lieu où tu te trouves. Il y a 5/6 ans j’étais dans une école extra où les parents étaient très charmants et avec qui j’aurais pu sympathisé assez facilement. J’ai cru que ce serait toujours comme ça mais non.
      Sinon j’entends aussi des Atsem se plaindre mais des instit’ 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s