Il fut un temps…

 

Il fut un temps où ton(a) meilleur(e) ami(e) de 3ème A te narguait à la rentrée avec ses photos de vacances, sous le soleil exactement ♪♫♪, alors que tu étais resté(e) tout l’été chez toi… Sous le soleil ? Pas forcément. Aujourd’hui il y a Facebook ou Instagram pour ça.

Il fut un temps où, pour trouver ton chemin en voiture, tu utilisais tes méninges, une carte et ton sens de l’orientation (ou celui d’un autre). Aujourd’hui il y a le GPS intégré pour ça.

Il fut un temps où tu écoutais la radio sur ta vieille stéréo dans l’espoir  d’entendre ton chanteur préféré et son dernier titre. Parfois même tu arrivais à enregistrer « the » tube et tu l’écoutais en boucle sur ta vieille cassette, entre deux grésillements, les écouteurs du Walkman sur les oreilles. Aujourd’hui  il y a Youtube, Deezer, le téléchargement… pour ça.

Il fut un temps où, étudiante, tu appelais tes parents depuis la cabine téléphonique en bas de ton appart’ pour leur passer ton petit bonjour hebdomadaire, un temps où, ado, tu appelais aussi  tes amis en faisant tourner les chiffres sur ton fixe, un temps où tu leur écrivais sur ton plus joli papier à lettre pour avoir ou donner des nouvelles.  Aujourd’hui il y a ton smartphone pour ça.

Il fut un temps où, pour faire tes exposés d’histoire avec Mme Machin, tu allais fouiner au CDI, à la bibliothèque municipale, sur un dictionnaire ou une encyclopédie. Aujourd’hui, il y a Wikipédia pour ça…

Il fut un temps où ne pas avoir d’ordinateur à la maison était la norme. Aujourd’hui, même ta mémé en a un et elle adore ça.

Il fut un temps où ta mère t’obligeait à porter des vêtements fluos, des caleçons bariolés et des pantalons trop serrés en bas coupe carotte. Aujourd’hui il y a peu ou prou les mêmes couleurs et les mêmes tenues « chamarrées ». C’est la Mode parait-il et il y en a même certain(e)s qui aiment ça.

Un style pour les courageuses

Un style pour les courageuses

Il fut un temps où ta maman t’interdisait de regarder « Hélène et les Garçons » parce que Cricri d’amour se droguait dans l’épisode 54, un temps où « le club Dorothée » était LE MAL incarné. Aujourd’hui, il y a La télé-réalité ou une petite gamine avec un singe pour ça.

 

Il fut un temps où ma grand-mère regrettait les veillées en famille, sans télévision, à jouer ou raconter des histoires autour du feu. Aujourd’hui, il y a des filles comme moi qui ont elles aussi vieilli et qui regrettent parfois à leur tour ce fameux « bon vieux temps ». Mais la vie, c’est aussi ça.

 

Publicités

6 réflexions sur “Il fut un temps…

  1. Il fut un temps ou tu faisais 800m pour aller sonner chez ta copine pour savoir si elle pouvait venir à la piscine avec toi parce que comme tu avais appelé des numéros surtaxés pour avoir des nouvelles du boysband dont tu es fan ta mère t’a interdit l’accès au téléphone …
    maintenant tu suis l’actu sur FB et tu sms ta cops …

    Il fut un temps ou tu jouais dehors à faire une bataille de glands en automne une bataille de boule de neige à l’hiver une bataille de glaise au printemps ou tu prenais l’air sous un arbre l’été avec tes copains/copines du quartier maintenant tu joues en réseau de ton lit … (enfin ils/elles …)

    voilà voilà …

    je serai curieuse de lire ce que nos nains écriront quand ils auront 30 ans …

  2. Alors sauf les 3 derniers, je suis 100% d’accord, ça m’a rappelé des souvenirs^^ Sauf que ça va, je suis pas nostalgique du temps passé 😉 Pour moi, il n’y a pas de bon vieux temps car il est de toute façon idéalisé, biaisé, déformé par le prisme des années qui ont passé. C’était pas siiiiii bien et le monde actuel n’est pas siiiii pourri^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s