Être ou paraître, telle est la question…

 

Je me fais souvent la réflexion quand je surfe sur le net, quand je lis des mamans/papas de la blogosphère, quand j’entends parler des collègues, des parents d’élèves, des gens dans la rue, dans la file d’attente d’une caisse… sur leur vie de maman/papa :

Qui sont vraiment ces hommes et ces femmes ?

Je suis d’une nature plutôt confiante, je ne vois pas forcément le mal partout et j’ai plutôt tendance à croire ce qu’on me dit. Alors quand une maman (ou un papa d’ailleurs) expose tout ce qu’il fait de bien pour ses enfants, j’ai envie de le croire. C’est toujours intéressant d’avoir des pistes concernant l’éducation venant de personnes diverses qui semblent réussir et qui mettent en pratique des méthodes parfois peu conventionnelles, demandant du temps et de la patience. C’est encore plus important quand je lis des témoignages de parents qui arrivent à trouver des solutions là où moi je me perds ou ne trouve d’échappatoire.

Bon, c’est également culpabilisant car soit je me dis : « Tu es nulle, tu ne fais pas le quart de ce qu’ils font pour tes gosses… », soit « tu es nulle, eux ils y arrivent, pas toi, pourquoi ??? ».

Bref, j’aime apprendre de ceux qui réussissent.

Oui mais voilà, ça c’était avant. Car dans quelle mesure ces personnes qui parlent, qui semblent tout maîtriser, parfois en jouant les modestes, ne sont-elles pas en train de me raconter des salades ??? Inconsciemment ou consciemment d’ailleurs. Comme être sûre que cette mère/ ce père (qui cuisine, jardine, nourrit sainement ses enfants, joue avec eux la journée entière, gère les crises de sa progéniture avec un taux de réussite de 100%…) ne me ment pas ???

Parfois, je trouve que c’est trop parfait , trop idéal pour être honnête. Certains vous présentent leur vie comme une partition sans fausse note, comme un roman à l’eau de rose avec l’amoureux parfait, les enfants courant dans les champs de blé, le chien suivant de près et aboyant, mais pas trop fort hein. Pour ceux qui connaissent, j’ai l’impression parfois de suivre les aventures de la famille Camden !

Rhô, ils sont cro mignons, des pieds à la tête, des pattes jusqu’au bout de la truffe !

Finalement il y a les parents qui sont et ceux qui paraissent.

Il y a ceux qui sont faillibles, dans la remise en question, dans la recherche de solutions, dans le doute quasi permanent et ceux qui paraissent maîtriser et contrôler la situation.

Il y a ceux qui sont honnêtes et osent avouer leurs défaillances ou leur ras le bol (oui mes enfants me fatiguent, oui mon homme est parfois pénible mais je les aime quand même, « aussi fort  et grand » que mon  petit ♥ le peut) et ceux pour qui cela paraît impensable car tout est PAR-FAIT.

Il y a ceux qui sont dans la vraie vie et ceux qui paraissent vivre a Walnut Grove comme Laura et Mary en leur temps.

Le chien à poils longs, une constante.

Le chien à poils longs, une constante.

Il y a ceux qui sont dans le quotidien avec ses petits tracas et ceux qui paraissent faire de leur vie une vitrine de leur réussite.

Il y a ceux qui sont convaincus qu’avouer ses faiblesses c’est être sur la bonne voie, il y a ceux qui paraissent détester les faiblesses des autres, synonymes au choix d’égoïsme, de manque de conviction ou de courage.

Et s’il n’y avait de parfait que l’amour que l’on porte à ses enfants ? Comment ? On s’en moque au fond, il y a mille façons d’aimer, mille façons de le vivre mais une seule façon de le dire – Je T’AIME – plus forte que tout le reste.

Publicités

15 réflexions sur “Être ou paraître, telle est la question…

  1. Il faut savoir que tu es parfaite pour tes enfants. A chaque enfant son parent. Tu es parfaite avec tes failles, tes doutes, tes peurs et tes faux-pas. Parce que tu es leur maman, celle qu’il aiment comme jamais personne ils n’aimeront et celle qui les aime comme jamais personne d’autre ne les aimera !

    mais oui, y’a pas mal de gens qui mentent et se affabulent sur le réseau ^^

    • Oui ! Et même si je ne le suis pas pour eux, au moins j’espère leur faire comprendre que justement être humain c’est avoir des failles, des aspérités.
      Et c’est clair que c’est sur le net, sur les réseaux que certains affabulateurs ont trouvé la meilleure vitrine ^^

  2. j’ai toujours une pic de culpabilité quand je vois que des mamans, tous les jours, font des trucs avec et pour leurs enfants. je me dis que vraiment, je suis une mère indigne… je n’ai pas le même sens du sacrifice, ou sens du devoir… ou la même implication… je ne cuisine pas, ne passe pas mes journées ni meme des heures à jouer avec mes gosses. Je me dis « mais comment font-elles?? j’avoue que parfois je me dis aussi « nan mais là c’est pas possible! »… pis j’ai lu « la femme parfaite est une connasse » et la page sur les profils FB (valable à mon avis aussi pour les blogs) m’a rassurée. Je n’irai toutefois pas jusqu’à dire que les mamans « au top » ne le sont pas et fabulent (j’en connais une dans la vraie vie… donc ça existe)… mais elles ne disent pas tout…et ce n’est pas moi. pourtant, je les aime mes gosses… 🙂

    • Oh mais il y en a sans doute qui existent hein mais trop l’afficher, c’est louche. Je pense que les gens qui assurent vraiment n’ont pas besoin de le dire à tout va.

      Et comme toi parfois je me sens mère indigne mais je me soigne 😉

  3. Pingback: Être ou paraître, telle est la question… | Mama-Rebelle-Lionne
  4. Mais comme je dis : j’aiiiiiiiiime !!!!!!
    Que je suis d’accord !
    Pour avoir montré une fois (enfin, je les montre souvent) mes failles, je sais que ça peut-être sanglant !
    Tiens, le lien de l’article sur la fessée qui a fait couler tant d’encre. Qui a fait devenir méchantes toutes les mères parfaitement non-violentes.
    (tu peux virer le lien !)
    http://4enfants2bras.over-blog.com/article-est-ce-une-bonne-idee-de-parler-de-la-fessee-118495525.html

    Et un deuxième pour la route, parce qu’il fait écho au tien (que je m’empresse de partager sur le mur FB de mon blog), sur les parents parfaits qui n’existent pas.
    http://4enfants2bras.over-blog.com/article-est-ce-une-bonne-idee-de-penser-que-les-parents-parfaits-existent-118530772.html

    Et encore merciiiiiiiiii !!!

  5. Super article..Tu es la maman que tu es avec tes qualités et tes défauts…je suis une maman attentive, qui cuisine, qui joue,qui soigne..qui console..qui gronde..mais je suis aussi une maman qui a 3 garçons..2 ados, un ptit bout de 31 mois..qui travaille, avec un papa qui travaille aussi..donc je suis aussi une maman fatiguée parfois, exaspèrée par moment râleuse aussi..donc parfois nerveuse…avec des enfants parfaits sauf quand ils n’écoutent pas,râlent,répondent,se disputent..s’insultent..( donc apprennent des supers gros mots à leur petit frère)..ce qui énnervent leur papa…mais c’est la vie..notre vie…certainement pas parfaite..mais comme diraient mes ados.. »qu’est ce qu’on la kiffe »..LOL…

  6. Il peut y avoir aussi le fait que l’on ne dit que ce que l’on veut bien dire du genre « mon mec m’a invitée au resto hier soir on s’est baladés main dans la main au clair de lune et c’était trooooppp romantique » mais c’est pour se faire pardonner de m’avoir trompée la semaine dernière. C’est pas un mensonge mais c’est bien enjolivé quoi…

    • Oui, il y a un peu d’omission là dedans 😉

      Non mais je ne pense pas que tous ces parents soient des menteurs, je pense qu’ils essaient parfois aussi de se convaincre qu’ils sont de bons parents en faisant ainsi, en ne gardant que le meilleur. Et encore une fois c’est parfois inconscient.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s