Pavé dans la mare #14 : Qui sont-ils pour juger cette maman ?

C’est l’histoire d’un petit garçon à part, en souffrance certainement, parfois violent, en colère. Il ne supporte pas la contrainte alors à l’école c’est compliqué. Il tape aussi ses camarades, communique peu et pousse de petits cris. C’est vrai qu’il est difficile, qu’il met les nerfs des enseignants à rude épreuve… Mais il souffre d’un trouble du comportement et en tant qu’adultes, les professionnels de l’Education sont là aussi et surtout pour venir en aide à cet enfant.

Aujourd’hui, la maman et le papa de ce petit garçon sont venus à l’école pour discuter avec sa maîtresse. Ils souffrent, ont besoin d’aide, sont perdus. Sa maman a honte également, elle n’ose plus venir à la sortie et envoie son mari à sa place quand il peut… Car d’autres parents la prennent à partie sans cesse pour lui dire que son fils a encore embêté leur fils, leur fille, qu’elle devrait faire quelque chose, que c’est inadmissible Ils sont désagréables avec elle, elle s’excuse, elle est mal, pleure sans doute le soir…

Mais qui sont-ils pour la juger ??? Ont-ils des enfants si parfaits ? Le papa de cette petite fille qui va l’agacer parce qu’elle s’amuse de le voir entrer en crise faisait-il partie de ce jury populaire ? Et cette maman dont la fille refuse de se ranger avec un autre petit garçon parce qu’il est noir est-elle venue l’humilier en public  ? Et ce couple dont l’enfant est sage, intelligent et éveillé s’imagine-t’il la souffrance et le désarroi de cette maman d’un petit garçon « différent » ?

 

Oui ce soir je suis triste pour elle, je suis triste pour son mari, je suis triste pour ce petit garçon… Et je suis en colère devant tant d’égoïsme, d’incompréhension, de jugements à l’emporte-pièce.  Est-ce pour se rassurer que certains mettent au pilori cette famille ? Pourquoi ne pas lui proposer de l’aide ? Essayer de discuter avec elle ?

Les vautours aiment venir se repaître du malheur des autres. La triste destinée de certains fait souvent leur bonheur…

 

Pourtant, je veux croire à un épilogue heureux pour ces trois-là car ce soir cette maman ne pleurera sans doute pas ou aura au moins entendu quelqu’un lui dire « nous allons vous aider. Ensemble, on peut changer les choses ». Elle sait que rien n’est gagné mais elle sait surtout qu’ils ne sont plus seuls. Et c’est si précieux que tout le reste n’est plus que poussière !

***

C’était mon pavé dans la mare chez Mère Cane !

les pavés dans la mare

Publicités

23 réflexions sur “Pavé dans la mare #14 : Qui sont-ils pour juger cette maman ?

  1. Non mais les gens…
    Dans la classe de la Pipelette, il y a un enfant avec des troubles autistiques. Lors de la réunion de rentrée la maîtresse nous a prévenu parce qu’il a une avs. La maman pleurait et ça m’a fait de la peine. Personne ne l’a jugée.
    En rentrant j’ai demandé à ma puce: « il est gentil A. » Elle m’a répondu: »Oh oui mais il faut être gentil avec lui parce que c’est très compliqué pour lui l’école et la vie des fois! »
    Si les parents pouvaient avoir autant de sagesse!

  2. Je ne connais que trop bien ce sentiment car je n’ai pas 1 mais 2 enfants qui ont des troubles du comportement mais heureusement a l’école je n’ai pas l’impression d’être jugée ou peut être que je n’y prête simplement plus attention et puis de toute façon je vois leurs enfants « si parfait » qui sont au final loin de l’être et au final mes enfants ne sont pas si différents; ils rient, cours, jouent et font des bêtises comme les autres. Les enfants ont compris qu’ils sont différents et ont accepté mon grand comme il est (pour le moyen il vient juste de rentrer a l’école alors je ne sais pas encore comment ce sera) et quand je vois les enfants dire « coucou E… » quand ils le voient ça me rassure même si a côté il y a aussi des enfants qui disent qu’il ne l’aime pas

  3. Pingback: Pavé dans la Mare #1 : Cette maman je l’ai été… | Gaïa et ses Bulles de Vie
  4. Magnifique article! Ça me parle tellement (même au collège ça continue). C’est si difficile d’accepter les autres? Dire que les parents doivent donner l’exemple…

  5. Triste…
    On juge si facilement.. mais ne peut on pas le garder pour nous au lieu de faire du mal?? Les gens sont si mauvais… Faut pas s étonner des réactions de certains enfants…

    D.

  6. bonjour,
    j’adhère totalement à votre article. pour avoir été dans une situation similaire, stigmatisée et ainsi que mon petit garçon ( 8 ans).
    Non pas parcequ’il était violent, mais au contraire parcequ’il était devenu le souffre douleur de ses camarades.
    Discret et soucieux de ne déplaire à personne, devant la lassitude des instits face à ses pleurs, il a choisi pendant des mois d’endurer en silence !
    Quand j’ai pris conscience du problème et que j’ai pu identifier  » ses bourreaux » on m’a dit que mon garçon avait une attitude inadaptée et qu’il devait voir un spy en ville.
    Devant l’incompréhension des instits, de la directrice et des parents d’éleves, nous avons choisi de le changer d’école pour une structure plus petite et mieux encadrée. Ce fut une punition pour mon fils !
    Aujourd’hui il a enfin compris qu’il ne lui arrivera rien à l’école, finit mots de ventre violents et pleurs le matin et en classe!
    Nous sommes soulagés de le voir aller à l’école avec le sourire mais en colère face à cette attitude qui consiste en ceci : ce qui dérange, n’est pas normal et donc doit être « éradiquer ».
    et oui la misère des uns rassure les gens bien pensants, plus facile de juger que de tendre une main.

      • merci, la parole fait du bien ! juste pour dire que je ne m’en suis jamais prise aux enfants ( ni à leurs parents ) qui maltraitaient mon fils. Je reste persuadée que c’était un phénomène de groupe lié à l’ atmosphère qui règnent dans cette école., c’était la loi du pas vu pas pris,

  7. Tellement vrai … Quand je suis passé de mon boulot à l’IEM à la maternelle, j’ai été surprise et j’ai vraiment eu du mal sur le coup à m’adapter, les enfants & les parents peuvent être tellement cruels, surtout face à la différence. Par peur sans doute, mais c’est assez fou je trouve que l’on en soit encore là ! Il suffirait que les parents se mettent un coup de pied au cul et permettent à leurs enfants de comprendre le monde actuel, avec ses différences et ses originalités.

  8. Mon dieu..Quelle tristesse de lire ceci en 2013..Cela reflète notre société..Egoiste..cupide..Les gens n’ont rien compris et se regarde le nombril…Cet été à 20 m de chez moi..un petit garçon de 5 ans a été renversé par une voiture…qui la laissé sur sol inerte, seul..sans lui porter secours..il était 20h30.J’ai tout entendu..rien vu…il faisait du vélo avec son frère et sa soeur..il s’est battu comme un chef pendant 1 mois..et son petit corps meutri a laché prise..il est parti….!!! Sais-tu ce qu’on dit les gens du quartier présent ( pas tous heureusement) ou les personnes qui commentaient les articles sur cette affaire  » Mais mon dieu..Que faisait un enfant de 5 ans tout seul en vélo ?? »…Moi, j’ai répliqué qu’un enfant de 5 ans ne devrait pas être percuté un dimanche soir d’Aout …Qu’un enfant a le droit de s’amuser dans un lotissement seul devant sa maison, de rire, de vivre sa vie d’enfant..sans se faire percuter par un fou du volant qui de plus est positif aux stupéfiants…!!
    C’est une autre histoire..mais cela reflète comme ton histoire cette société intolèrante..qui se permet d’être moralisatrice..qui juge sans connaître ,et cette même société me fait peur et me fait honte…Il était très bien ton pavé dans la mort…et j’espère que cette maman en question sourit..et marche la tête haute…!! C’est une maman..Le meilleur job du monde..!!! Bon week-end à toi et ta petite tribu..

    • Merci pour ton témoignage… Et ça me rappelle ce reportage sur cette femme dont le mari avait décidé de partir avec ses enfants (je dis partir pour ne pas être trash). Et bien après tout ce qu’elle avait enduré, des gens se permettait encore de la juger parce qu’elle continuait de vivre « normalement » malgré tout, parce qu’elle n’avait pu éviter ça… Parfois je perds confiance en l’humanité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s