Pavé dans la mare #18 : Mère au foyer VS Mère qui bosse ?

J’ai lu de ci, de là sur la toile, essentiellement sur facebook, que le statut de mère au foyer allait être sérieusement remis en cause suite à des propos tenus par Najat Vallaud Belkacem. J’ai donc essayé de me renseigner un peu en cherchant sur mon moteur de recherche favori et je vous avoue avoir eu du mal à en savoir davantage… Je me suis donc contentée d’un article (largement partagé sur les réseaux) publié sur le site www.libertepolitique.com (Vous pouvez le lire ici) et de l’interview de la Ministre dans les Echos qui me semble somme toute encore présenter des éléments assez vagues relevant plus d’une réflexion personnelle que d’une réelle décision politique en l’état actuel des choses  .

Par ailleurs, je ne peux m’empêcher de me poser des questions quant à une publication sur un site de mouvance catholique, soutien ouvert à « la manif pour tous », plutôt opposé à l’IVG et proposant dans son « Espace librairie » beaucoup d’ouvrages ne correspondant pas à ma représentation de la famille, remettant en cause la laïcité, et j’en passe. Disons que pour le coup j’ai peur que cet article soit trop orienté et ne nous donne qu’une part de la réalité.  Je suis donc méfiante, désolée, c’est un réflexe dès qu’il s’agit d’une information du net.

Mais je m’égare, là n’est pas le propos de mon article.

Comme vous le savez sans doute, je suis une maman qui travaille et qui le vit bien dans la mesure où je  n’ai pas vraiment le choix :

  •  j’ai le plus gros salaire du foyer donc qui dit temps partiel ou congé parental, dit très grosse perte de revenu pour la famille.
  • j’ai moins de frais de garde que la plupart des couples qui travaillent car j’ai la chance d’avoir une maman qui s’est libérée pour garder mes enfants deux jours par semaine (je vous rassure, elle ne le vit pas comme un sacrifice me l’ayant elle-même proposé). Je suis enseignante, j’ai donc tous mes mercredis avec eux (profitons-en encore un peu), les week-end et les vacances scolaires, et donc par conséquent aussi, moins de frais de garde. Donc ce que je gagne en continuant de travailler ne va pas entièrement dans les poches de ma nounou mais me permet d’assurer une meilleure qualité de vie à notre foyer.
  •  j’ai conscience de rater des choses, c’est douloureux parfois, mais je l’accepte tant bien que mal, faute de pouvoir faire autrement pour l’instant. Et puis, rater des choses ne veut pas dire non plus que je rate tout. 😉
  • enfin, dans l’absolu, même si je le pouvais, je ne pense pas que je pourrais être maman au foyer car c’est une implication de tous les instants et j’ai compris récemment que j’avais besoin aussi de mon travail pour évacuer un peu les tensions du cocon familial et revenir apaisée après avoir pris du recul, pour mieux savourer ma vie de famille. L’idéal pour moi, un mi-temps mais encore une fois, c’est actuellement inenvisageable.

Et vous savez au fond ce qui m’inquiète le plus dans ce nouveau débat (y’en-a-t-il vraiment un d’ailleurs) ?

Et bien j’ai peur qu’on se retrouve à confronter les mères au foyer aux mères qui bossent en cherchant à savoir qui a fait le bon choix, qui a tort. Je crains que des esprits simplistes confondent tout : mères au foyer rimant avec assistées, feignantes, ménagères et mères qui travaillent se couplant à carriéristes, obsédées par l’argent, négligentes.

J’espère me tromper, j’espère que cette « pseudo » réforme qui n’existe pas encore, qui n’existera peut être jamais, ne verra pas le jour. J’espère que les gens comprendront qu’il n’y a pas de luttes entre les mamans, peu importe leur choix. J’espère que les mères comme moi qui continuent d’avoir une vie professionnelle ne seront plus jamais considérées comme des « sous-mamans », que celles au foyer seront enfin reconnues et non plus jugées comme des citoyennes fantômes existant uniquement pour et par les autres et non pas par elles-mêmes.

***

Voilà, c’était mon pavé dans la mare chez Mère Cane !

les pavés dans la mare

Publicités

8 réflexions sur “Pavé dans la mare #18 : Mère au foyer VS Mère qui bosse ?

  1. coucou, étant mere au foyer mais pas par choix je comprends ton point de vue! moi sans permis j’ai beaucoup de mal a trouver du travail, faire garder ma fille (le grand va a l’école) et là je passe mon permis le 16, j’ai haaaaate j’espere que ca va débloquer ma vie professionnelle, j’aimerais me lancer en auxiliaire de vie en maison de retraite ou handicapé, puis aide soignant et pourquoi pas ensuite infirmiere, c’est beau de rêver lol ! mais chéri me soutient :p et mes enfants vont grandir 😀

  2. en attendant je profite de ma fille! elle a 14 mois! mon fils j’ai profité de lui pendant 11 mois apres j’ai repris mes etudes il allait a la creche, j’avais 17 ans, j’ai aujourd’hui 24 ans 😉 les enfants sont faits place au travail :p

    • Je crois qu’il n’y a rien de plus difficile que de subir une situation même si elle a aussi ses côtés plus que positifs. Je te souhaite de retrouver vite un job où tu t’épanouisses pour être une maman encore plus épanouie ! Merci pour ton témoignage !

  3. comme je l’ai dit sur facebook je trouve perso cette pseudo polémique un peu ridicule …. comme tu l’as dit céline les seules infos qu’on a viennent d’une source plus que contestable … et l’interview des échos de najat vallaud belkacem n’a rien qui peut inquiéter qui que ce soit … à mon avis c’est aimer faire du bruit pour faire du bruit tout ça …

  4. suis d’accord avec toi: qu’on arrête d’opposer les mères qui travaillent (dont on ne peut pas dire qu’elles ne s’occupent pas de leurs enfants) à celles qui sont à la maison (dont on ne peut pas dire qu’elles ne bossent pas)…
    Quoi que nous fassions, nous sommes continuellement tiraillées entre ces deux ‘carrières’ et culpabilisées.
    Il faudrait, dans la mesure du possible, que l’une ou l’autre des situations reste un choix, et ce n’est, finalement, que très rarement le cas. Mais si nous avons la chance d’avoir choisi – et c’est mon cas – il nous faut assumer jusqu’au bout, sans nous démonter et trouver l’équilibre qui va avec.

  5. Pingback: Lettre ouverte à Najat Vallaud-Belkacem | De petits maux en petits mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s